Présentation des spectacles

Interview de l’organisateur:

  • Pouvez-vous présenter le spectacle « YESHUA » ?

Yeshua sera le nom donné à un spectacle vivant faisant appel à tous les arts du spectacle : théâtralisé, joué en plein air et en direct (sans bande son). Selon un scénario original  déposé à la SACD, se jouera en deux séquences une partie de la vie publique de Jésus de Nazareth.

  • D’où vient ce nom de « Yeshua » ?

Yeshua veut dire « Jésus » en araméen. L’araméen était la langue parlée par les Juifs au temps de Jésus, l’hébreu étant réservé aux textes bibliques et lus au Temple ou à la synagogue. Appeler ce spectacle « YESHUA » c’est aussi faire preuve de création artistique : c’est un spectacle sur un homme, un juif pieux, né il y a 2000 ans en Palestine occupée par les Romains.

  • Est-ce un spectacle chrétien ou laïc ?

A ce niveau là, la question ne se pose pas. Ce sera une création artistique! Le spectacle est une initiative totalement indépendante de l’Evêché, même si ce dernier a accédé à notre demande de jouer sur son site, et nous l’en remercions.

Ce spectacle unique est créé pour le public. Jésus est un fait de l’histoire de l’humanité qui s’inscrit aussi dans un des plus beaux textes, les Evangiles, qui servent de matériaux au scénario. Comme tout spectacle, il cherchera « à en mettre plein la vue et plein les oreilles » !

  • Quelle période de la vie de Jésus sera jouée ?

C’est l’originalité choisie du scénario. Ce ne sera pas une énième Passion, ni une Nativité, souvent jouées et notamment au Moyen-âge à travers les Mystères. On mettra en scène les débuts de la vie publique de Jésus en Galilée, lorsqu’il commença son ministère à Cana, puis une partie de son enseignement sur les montagnes qui dominent le Lac de Tibériade. La fin du spectacle sera la Transfiguration*, scène rarement jouée, même à l’écran, et pourtant très forte, notamment avec les techniques du spectacle moderne.

*: sous réserve modification scénique

  • Comment se déroulera le spectacle ?

En deux parties, indépendantes, espacées d’un entracte. Il pourra être possible d’assister aux deux !

A 16H30 commencera la 1ère partie, les spectateurs étant confortablement assis sur des bancs ou sur bottes de paille. Le décor sera le décor naturel du parc d’Arliquet. Jésus est au milieu des spectateurs, incarné devant eux. Au milieu de ses disciples et de la foule des Juifs de Galilée, il  enseignera en direct quelques Paraboles, les Béatitudes, la Multiplication des pains, le Notre Père …et ce jusqu’à sa Transfiguration*, le final. Le spectacle durera une heure quinze à une heure trente. Avec une belle sono, de nombreux figurants costumés, de la musique live, des chants…Plein la vue, plein les oreilles, plein le cœur, surtout!

  • Et le dîner-spectacle  ?

Ensuite un dîner-spectacle à 19H. Le dîner-spectacle sera à la fois un vrai dîner et un vrai spectacle auquel assistent les spectateurs. Ils y assisteront comme s’ils étaient des invités de la noce, à des noces juives, redécouvrant le mariage juif souvent méconnu, puis bien sûr, Jésus, invité parmi les spectateurs, sera amené à y faire son premier signe (le fameux Miracle de Cana). En même temps, ce sera un vrai repas de noce, en musique et danse  juives, avec la gastronomie juive réinterprétée du temps de Jésus. L’originalité sera maximale,  tous les sens seront sollicités !

  • Le spectacle sera-t-il payant ?

Oui, il comportera deux billets et un pass pour assister aux deux parties, avec des réductions « enfants ». Le prix  est accessible ici. Il sera accessible au plus grand nombre car l’argent ne doit jamais freiner la culture. Il y aura des billets offerts pour certains publics. On va pouvoir pré-acheter son billet pour nous aider et être certain d’avoir une place!